Edito

À nos responsabilités !

Il y a plus d’un an maintenant que le Cha-U, Collectif de lutte contre le harcèlement à l’Université fondé à l’initiative de personnels et d’étudiant·es de l’UL, a commencé à travailler. Il compte aujourd’hui une centaine de membres, issus de nombreuses composantes de notre université et déterminés à mener la lutte sur un double front : celui de la réflexion, collective et pluridisciplinaire, et celui de l’action politique – avec pour horizon l’élaboration de propositions concrètes qui pourraient permettre à notre institution (c’est-à-dire aussi à nous-mêmes) de s’armer contre les effets dévastateurs d’un système de dominations qui trop souvent s’ignorent.

C’est dans cette perspective que l’Atelier du Cha-U, qui comptabilise déjà une dizaine de séances de travail, s’emploie à penser les phénomènes de harcèlement et de violences sexistes et sexuelles (VSS), afin de comprendre les logiques à l’œuvre dans le contexte singulier de l’ESR et en inférer les types de réponses à apporter. Sa réflexion s’étaye à la fois sur des analyses théoriques et sur les observations faites sur le « terrain » que constitue notre lieu de travail. Les étudiant·es ou les personnels qui sollicitent notre cellule d’écoute nous sont parfois adressé.es par des responsables de filières ou de composantes désemparé·es, faute de formation suffisante sur ces sujets, et pas toujours au fait de l’empan de leurs responsabilités. Tous et toutes attestent à la fois des violences subies et des difficultés à trouver un dispositif institutionnel opératoire, les signalements étant encore peu suivis d’effets. Ces témoignages, qui nous donnent une vision plus globale de l’ampleur du phénomène de harcèlement à l’UL, nous permettent aussi de mesurer l’importance des obstacles et des freins personnels et institutionnels. Pour lever ces obstacles, les actions de « sensibilisation » ne suffiront pas : c’est de la « responsabilisation » de chacun·e (et de la solidarité de tous·tes) dont nous avons besoin.

(suite…)
Evènement

L’Université de Lorraine remet le titre de Docteure honoris causa à Juliet Mitchell, fondatrice des études de genre à Cambridge

Le 23 janvier 2023, Juliet Mitchell, Professeure émérite de psychanalyse théorique et d’études sur le genre à l’Université de Cambridge au Royaume-Uni, se verra remettre à l’Université de Lorraine le titre de Docteure honoris causa. Cette cérémonie revêt une dimension politique eu égard au parcours et à l’oeuvre de la récipiendaire, qui a notamment dialogué avec Simone de Beauvoir, Gisèle Halimi, Joan Scott et Judith Butler.

Si vous souhaitez assister à la cérémonie de remise des insignes et titre de docteure honoris causa, qui aura lieu le lundi 23 janvier à 14h30 à Metz (campus du Saulcy, bâtiment Simone Veil, Amphi 3), vous devez renseigner ce formulaire d’inscription. La remise de diplôme sera suivie d’une conférence (en anglais) donnée par Juliet Mitchell, intitulée “Féminisme, études de genre et psychanalyse”.

Le mardi 24 janvier, vous pourrez rencontrer Juliet Mitchell à l’occasion d’une conférence-débat autour du centre de gender studies qu’elle a fondé et qui est devenu en quelques décennies le plus grand centre de recherches pluridisciplinaires de l’université de Cambridge. Ce sera à l’UFR ALL-Metz, en salle A 208, de 15h à 17h. Entrée libre.

Vie du collectif

Adeline Moussion-Estève est l’invitée du prochain Atelier du Cha-U (12/12/22) : «Libérer la parole de victime, silencier la mère. Ethnographie des coulisses d’un signalement en contexte de “violences conjugales”»

Lors de la prochaine séance de l’Atelier, qui se tiendra en ligne le 12 décembre 2022 et sera consacrée à la question de l'”autosilenciation”, nous recevrons Adeline Moussion, jeune chercheuse en anthropologie.

Pour préparer la séance, vous pouvez vous reporter à la communication qu’elle a proposée lors d’une journée d’étude sur les violences sexuelles, « Résister sans dire non », où elle aborde la question des tactiques d’organisation face aux violences sexuelles domestiques, et à son article « Le corps de la mère ».

Evènement

Conférence d’Irene Zeilinger : “Non c’est non. L’autodéfense féministe pour toutes d’hier à aujourd’hui”

Lundi 14 novembre 2022, 16h-18h. Campus du Saulcy, UFR ALL, amphi 3.

Irene Zeilinger est sociologue, formatrice d’autodéfense féministe et autrice de l’ouvrage Non, c’est non. Petit manuel d’autodéfense à l’usage de toutes les femmes qui en ont marre de se faire emmerder sans rien dire (La Découverte, 2008). Elle a fondé et dirigé l’association bruxelloise féministe Garance pendant 20 ans.

Cette conférence, qui fait suite au stage d’autodéfense féministe en non-mixité, aura lieu les 12 et 13 novembre 2022 au Grenier de Chèvremont (Musée de la Cour d’Or, Metz). Elle s’inscrit dans le Cycle de rencontres-conférences-débats organisé par l’Université de Lorraine (cellule EDI de l’UFR ALL Metz) et la mission Egalité de l’Académie Nancy-Metz, conjointement engagées dans un programme d’information et de formation sur la question des violences faites aux femmes à destination des personnels, étudiant.es et élèves.

Evènement

Violences sexistes et sexuelles : de quoi parle-t-on ?

Conférence d’Alix Marie, psychologue en association.

Jeudi 17 novembre 2022, 16h30. Campus Lettres et Sciences Humaines de Nancy – Bât G, salle G04

Il s’agit de la deuxième séance du cycle de conférences de l’UFR SHS Nancy autour des thèmes liés aux discriminations.

Gratuit et ouvert à toutes et tous

Vie du collectif

Le prochain Atelier du Cha-U…

… aura lieu le lundi 17 octobre 2022, de 17h à 19h, en visio : Cliquez ici pour participer à la réunion

La linguiste Béatrice Fracchiolla (Université de Lorraine, CREM-Praxitexte) viendra nous présenter son travail sur “Ce que discriminer veut dire” et les mots du harcèlement.

Pour préparer la séance, on peut se reporter à sa contribution dans le récent numéro de la revue Corela (HS 36/2022).

N’hésitez pas à vous joindre à nous – que vous soyez ou non membres du Cha-U. Les séances de l’Atelier sont ouvertes à toustes.

Actualité

Journée d’étude “Les discriminations dans l’enseignement supérieur” organisée par la Défenseuse des droits (Paris, 20 octobre 2022)

A l’occasion de la sortie de l’étude sur les discriminations dans l’enseignement supérieur « ACADISCRI », la Défenseuse des droits organise une journée d’étude à destination de l’ensemble des acteurs et actrices universitaires. 

Inscription (obligatoire avant le 20 octobre) et programme ici.

Jeudi 20 octobre
8h30 – 17h30

Auditorium Marceau Long
20 avenue de Ségur
75007 Paris

Actualité

ÉLECTIONS À L’UNIVERSITÉ DE LORRAINE. Les réponses des candidat·es aux questions du Cha-U : premières analyses

Les cinq listes candidat·es ont répondu aux questions (disponibles ici) que nous leur avions fait parvenir il y a quelques semaines : nous les en remercions. Voici leurs réponses, que nous faisons figurer telles qu’elles nous sont parvenues :

Liste Confiance

Liste Equilibre

Liste Espoir

Liste PULsar2030

Liste UL-Ensemble

De la même manière que dans les programmes, leurs réponses donnent à lire des différences notables dans la compréhension des faits et des situations de harcèlement et de VSS dans l’ESR et dans la politique qu’ils et elles comptent proposer en matière de lutte. L’Atelier du Cha-U en a fait une analyse. Le document qui a été tiré de cette séance de travail est disponible ici.

View More